Le Marathon du Cognac 2009  

Publié par woep92 le

13,14,15 novembre 2009; trois jours de fêtes « marathons » à Jarnac (16) au bord du fleuve Charente avec les équipes victorieuses du Trophée des courses hors stade 92, racontés par Philippe_Ch :
Le marathon du Cognac, c’est le plus long et le plus dur du monde que j’ai jamais couru, en tous cas le plus épuisant : 3 jours ininterrompus de sport (42 km de marathon, 4 ou 5 km de marche sous la pluie au milieu des vignes), d’efforts, de nuits courtes (non, non, vous rêvez), de dégustations en tous genres (pinault, cognac « VIP » comme dit Yamina, plus le cocktail à base de gingembre au fond des caves), de passages obligés par les caves le long du parcours, de rigolades,…
de tarot, de repas avec Jésus (si si c’est vrai, même qu’il a couru torse nu en portant sa croix sur son dos, vous pouvez vérifier les photos sur le site du marathon de Cognac), de danses à la lueur des matches des équipes de France de foot et de rugby, de concert sous la pluie avec les Binuchards, d’ambiances dingues et sympathiques de la part de tous les bénévoles (ah, l’astuce de la bouteille glacée vidée sur les mollets au km 36), sans oublier les joutes verbales avec Arnaud, les crises de fou rire de Yamina, la douce voix feutrée d’Emma (d’après Arnaud, c’est parce qu’elle m’a crié ses encouragements sur les 3 derniers kms, et donc en conséquence je lui dédis une partie de ma victoire qui a consisté à finir ces 3 derniers foutus kms), les massages d’Isabelle à qui je dédis une autre partie de ma victoire (et puis merci à elle pour la coupe de son podium qu’elle m’a offerte, avec les remerciements de Léo également), les grimaces en tous genres de Popo (non non, rien à voir avec ma victoire), etc etc.
Ouille, j’ai failli oublier les super résultats des Asnièrois : 2 podiums pour les dames, et des temps canons pour le 10 km et le marathon. Bravo ! Les Orteils n’ont pas failli non plus, même si aucun podium n’est venu les récompenser.
Merci à nos 2 supportrices de charme pour ce weekend inoubliable. Comme d’hab elles ont assuré à tous points de vue. Je les aime.
Personnellement, le souvenir le plus mémorable restera le parcours des 3 derniers kms de ce marathon : au km39, j’ai été projeté en avant par le klaxon d’un bus à bout portant dans mon oreille gauche. En me retournant, j’ai aperçu le bus du groupe qui avait passé les barrages du parcours et qui étais venu me rejoindre. Surprise encore plus inoubliable, voilà-t’il pas que le bus s’arrête et qu’une horde de joyeux lutins bondissants (c’est vrai qu’ils se reposaient depuis des heures les bougres) en jaillit et m’entoure avec de grands rires. Malgré les douleurs et une envie irrépressible de marcher, j’ai tenu à faire honneur à leur gentillesse extraordinaire en continuant à courir sans fléchir. Et c’est en leur compagnie, et grâce à eux, que j’ai réussi à joindre l’arrivée en courant. Ouf, l’honneur des Orteils en Pointes était sauf. Un grand merci donc à toute l’équipe des « Orteils Asnièrois » pour cette « marche » triomphale : Jean-Mi, Fabi, Popo, Patou, Yamina, Isa, Emma, Mimi, Dehiba, Laeticia, Arnaud, Paul-Jean, Xavier, Sébastien, Bruno, Marc, Stéphane, Christine et Liliane.
Je sais, c’est un résumé un peu long, mais il s’en est tellement passé de bonnes choses en 3 jours !!! INOUBLIABLE.

Christine et Liliane du CG92
organisatrices du déplacement.


4 commentaires

Avatar

woep92 · 29 novembre 2009 à 8:48

Super le C-R de Philippe, on s'y croirait ! Pour lire la version des Asnièrois, c'est ici…

Avatar

jimmy · 26 novembre 2009 à 11:43

Christine et Liliane rencontrées le jour des 8 et 16km de Garches m'ont dit avoir été ravies d'accompagner des équipes aussi sympa qu'Asnières et Garches… et que l'ambiance de la course méritait le déplacement.

Avatar

Anonyme · 26 novembre 2009 à 6:27

salut c'est fabi
alors pour ce marathon, nous avons eu le droit à une visite de la ville de cognac vendredi après-midi,la course le samedi matin sous le soleil mais un vent de face, la visite d'une distillerie l'après-midi et une soirée danse. quand à dimanche une randonné pédestre de 10km sous la pluie et dans la boue.
Enfin, nous avons passé trois jours de grands fous rires avec le club d'asnières, liliane et christine.
j'en garde un très bon souvenir.

Avatar

Anonyme · 24 novembre 2009 à 3:23

superbe ballade pendant 3 jours la courses extra le club Asnières génial et les organisatrices fantastique.mais attention quelques personnes un peut louche il seront se reconnaitre.que du bonheur merci pour le photographe jean-mi fabi

Les commentaires sont fermés.